Feed RSS

Lina Ben Mhenni (en français)

Poiché il mio post sulla blogger tunisina Lina Ben Mhenni è stato letto da moltissime persone, la mia adorata sorellona ha pensato di farne anche la traduzione francese, dato che si tratta di un appello internazionale.

Così, ecco l’articolo in francese. Grazie tesoro mio.

(Since my post about the tunisian blogger Lina Ben Mhenni has been read by a lot of people, mi beloved sister thought to translate it in french, because it would also be an international appeal.

So, here is the article in french. Thank you my darlin’.)

Seulement l’histoire pourra nous dire si Le Printemps Arabe aura amélioré l’Humanité. C’est sur que la chute de tous ces dictateurs, l’un après l’autre, parait être bien. Je ne veux pas me mêler de politique  étrangère et autant moins faire des considérations sur la religion ou la condition des femmes dans l’ISLAM.

Je voudrai pourtant faire connaitre – pour ce qui m’est possible- l’histoire de cette jeune femme de 28 ans, fille de un des fondeurs de Amnesty International en Tunisie, « bloggeur » parmi les plus actifs pendant la révolution populaire.

Ben Ali a été remplacé mais la Tunisie est resté toujours la même.

On lit de l’amertume dans les mots de LINA, publiés sur L’ESPRESSO ONLINE: «  Peut être que maintenant nous pouvons exprimer nos idées, nous nous sommes libérés de nos peurs, alors que avant on ne pouvait même pas parler, mais en effets la situation n’a pas changé. Le travail manque maintenant comme avant, la corruption est à tous les niveaux comme avant et le dissentiment est toujours réprimé avec la violence de la police et de l’Armée qui utilisent lacrymogènes, violence et bâtons.

Dans le Gouvernement la corruption est à tous les niveaux et malgré nos plaintes, il y a encore la violence des temps de Ben Ali. Nous en avons les preuves. Photos, vidéos, enregistrements mais personne ne fait rien pour arrêter définitivement cette oppression. »

Pour ça elle a été tapé. Cet avènement est tellement grave surtout si on considère qu’on voulait faire taire une voix libre et très suivie.

La vie de Lina a changé depuis qu’elle a décidé de se faire porte parole des jeunes en Tunisie, mais cela ne lui empêche de continuer avec son engagement universitaire et avec les articles qui l’ont rendue si connue. Elle a même obtenu la candidature au prix Nobel.

Les menaces de morte continuent mais elle persévère sans escorte et ne s’arrête pas.

Le pire c’est que après la déposition du Ben Ali, des gens d’idées trop différentes ont été nommés au Gouvernement et la Presse Tunisienne les loue exactement comme elle faisait avec le précédent dictateur.

Les bloggeurs libres lancent donc un appel à la Presse Etrangère pour que ce qui se passe dans leur Pays ne soit pas oublié.

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: